Notre maison

Bienvenue sur la Maison d'Honneur

Bienvenue dans notre maison Ahmadiyya Daroul Ikram, où nous, 50 enfants, pouvons grandir bien protégés dans notre grande famille. En 2011, Humanity First, une organisation humanitaire, a prévu de construire un foyer pour orphelins au Bénin. Quatre ans plus tard, le bâtiment était terminé et les premiers enfants pouvaient emménager. Mais vous en saurez plus à ce sujet au bas de cette page.

Notre foyer peut accueillir 50 enfants. On est six à dormir dans une chambre. À l'extérieur, on peut se défouler dans l'immense cour. Il y a une aire de jeux avec un bac à sable, des balançoires et une balançoire à bascule. Nous pouvons aussi jouer au football ou à d'autres choses dans la cour.

En décembre 2017, notre maman mamie Aresha est décédée. Elle nous manque beaucoup à tous. Elle nous aimait beaucoup, ainsi que l'orphelinat. Nous avons pu réaliser son souhait d'être enterrée dans l'enceinte de l'orphelinat. Avec nos parents, nous prions régulièrement sur sa tombe. Et grand-père vient encore nous rendre visite parfois.

Jardin et animaux

Dans notre jardin, nous apprenons à faire pousser des légumes et des fruits. Le fruit est assez sucré et très savoureux. Nous n'aimons pas manger les légumes, mais nos mamans nous les donnent toujours quand même. Mais nous ne l'aimons pas autant que les choses sucrées.

Nous avons aussi des animaux dont nous nous occupons. Nos poules, par exemple, pondent des œufs frais tous les jours et nous nous amusons beaucoup avec notre chèvre de compagnie effrontée.

Le Grand Hall

Dans la grande salle, nous ne faisons pas que manger ensemble, nous étudions aussi ensemble. Un tuteur vient également ici pour préparer les travaux scolaires avec certains des enfants.

Parfois, il devient très bruyant à l'heure des repas. Mon plat préféré est la bouillie de maïs. Ici, nous l'appelons patte. Parfois, la nourriture n'a pas bon goût, mais ce n'est pas si grave. Si nous nous comportons bien, nous sommes autorisés à regarder la télévision dans la salle à manger.

La salle de jeux

Oh oui, il y a aussi la salle de jeux. Il y a beaucoup de jouets et tu peux choisir ce que tu veux. Mais ce sont surtout les enfants les plus jeunes qui jouent ici - et c'est plutôt désordonné après.

Le bus

De nombreux enfants vont déjà à l'école, mais les plus petits restent à la maison. Quand nous rentrons de l'école, nous avons hâte de jouer tous ensemble. Et parfois, nous faisons des sorties tous ensemble. Notre père nous emmène ensuite dans notre énorme bus à la plage, par exemple, où nous pouvons nous ébattre dans le sable.


Informations et histoire

Humanity First Deutschland e.V. a construit cet orphelinat pour 48 enfants (rez-de-chaussée) au Bénin (Afrique de l'Ouest) en coopération avec l'administration municipale de Porto Novo, la capitale du Bénin. L'administration de la ville nous a fourni gratuitement un terrain, tandis que Humanity First a pris en charge les coûts de construction de la maison, les soins et le soutien ultérieurs des orphelins, ainsi que les salaires du personnel.

La construction de l'orphelinat a été achevée entre-temps. Jusqu'à présent, en 2013, la construction de l'orphelinat a coûté 346 300 USD et, à l'avenir, nous prévoyons des coûts annuels de 47 000 USD.

L'orphelinat de Humanity First accueillera environ 200 orphelins, leur offrant une éducation et leur permettant de grandir sans faim, sans soif et en sécurité. Comme il est important pour nous que les orphelins grandissent dans une atmosphère aussi familière que possible, les éducateurs ne sont responsables que d'un petit groupe d'enfants à la fois et vivent eux-mêmes dans le foyer. Le concept prévoit également de donner aux enfants plus âgés la possibilité d'apprendre une profession appropriée après avoir terminé l'école, ce qui leur donne une perspective d'avenir. Les enfants ont ensuite la possibilité de suivre une formation d'infirmière, de couturière ou d'informaticienne dans l'un de nos projets de soutien, ou d'apprendre un autre métier selon les circonstances. Nous souhaitons ainsi permettre aux orphelins du Bénin de retrouver une place digne dans la société.